« Annecy, c’est fini ! »

 

Bonjour les gens ! Lil’ Cookiie m’a invité à venir polluer un peu ce blog et donc vous aurez, ponctuellement, des pavés de ma composition mais toujours à tendance créative, voir g33k … enfin geek … enfin vous voyez quoi ! Ravi et merci pour l’invitation en tout cas ! ^_^

Je vais donc entamer les hostilités et commencer par vous parler du Festival du Film d’Animation d’Annecy que j’ai eu la chance de faire pour la première fois au début de ce mois de juin.

N’ayant jamais fait de festival, je ne savais pas trop à quoi m’attendre en terme d’ambiance mais j’ai été rassuré bien vite : au delà du cadre plutôt très agréable de la ville (qualité de vie quand tu nous tiens), la prise de tête n’est franchement pas de mise, sauf si on a oublié de rester un(e) grand(e) gamin(e) (^_^ ) En effet, chaque projection donnait lieu à des concours d’avions en papier, des bruits de bulles/gouttes dés que le noir se faisait dans la salle ou encore de cris/exclamations pendant les projections avec des applaudissements nourris … c’était donc assez « vivant » ! (*_* )

Un des autres aspects qui m’a plu est cette émulation, cette effervescence autour des réalisations présentées, les échanges lors des conférences et en dehors, les fous du crayon qui dessinaient en file d’attente, au détour d’une rue dans le vieux Annecy ou pendant les proj’ ! Tout ceci a quelque chose de motivant et de très galvanisant pour les gens un tant soit peu créatifs, on en repart avec plein d’idées nouvelles !!

Aussi, la présence de MATSUMOTO Leiji (Monsieur Albator ou « Daft Punk’s Interstella » entre autre) pour une Master Class et la présentation du nouveau Captain Harlock / Albator en 3D était un bonus non négligeable ! Moi fan ? Noooooooooon (-_-’ )

Pour en revenir aux films proposés, il y avait vraiment de tout en terme de sujets, de public « cible », qualitativement parlant, ainsi que pour les techniques et savoirs-faire employés : animation « classique » type dessins animés, 3D, stop-motion, pixilation, voir mélange de tout ça.

Mais trêve de bavardage, je suis relativement d’accord avec le palmarès, surtout le prix du court-métrage pour « Pixels » de Patrick Jean et celui du long pour « Le Chat du Rabbin » de Joann Sfar. Je vous propose donc une petite sélection des courts-métrages qui m’ont marqué (et dont j’ai trouvé un lien) :

« BIG BANG BIG BOOM » de Blu (entre Street Art et Stop Motion, primé à raison)

« BIODIVERSITY » de Toon Loenders (Cityscape et Stop Motion)

« CAPTAIN AWESOME » The Animation Workshop (Animation 2D/3D assez fun et référencée)

« ECOLAND – LA BULLE » de Toon Loenders (Cours d’économie en Pixel Art)

« HAMBUSTER » Supinfocom Arles (3D un peu gore, donc les gamins retournez voir Dora)

« HOLYMONKS » Digital Rebel Animation Studio (Format cartoon et 3D assez sympa)

« LOSE THIS CHILD » Eatliz (Stop Motion avec du sable, impressionnant)

« SOMETIMES THE STAR » The Audreys (Tim Burton ne l’aurait pas renié)

« TROIS PETITS POINTS » Ecole des Gobelins (Un de mes coups de coeur, trés inventif)

Bon, je vais m’arrêter là pour aujourd’hui et j’espère que tout ceci vous a plu un minimum … t’as kiffé gros !?

« BeOpen.United » Rush